© Sonia Duchesne

La danse prénatale est une danse spécifique et douce qui vous accompagne tout au long de la grossesse et bien au-delà. Elle permet de rester en forme, de mieux préparer son corps à l’accouchement, de récupérer plus vite après, elle prévient les maux de la grossesse… En bref, c’est une alliée de choix sur le plan physique et sur le plan mental. Une activité respectueuse, en harmonie avec la grossesse, qui prend soin de vous et de votre (vos) petit(s) locataire(s).

La danse prénatale est une activité physique et artistique aux multiples bénéfices sur la femme enceinte et son bébé. Elle est sans risque pendant la grossesse car les mouvements de danse prénatale sont appropriés aux femmes enceintes. C’est un concept et une méthode spécifique qui respectent et suivent l’évolution de la grossesse. En effet, les cours sont adaptés aux changements du corps, à la fatigue de la grossesse, au rythme de la femme enceinte et de son (ses) bébé(s). Elle prend en compte notamment l’évolution du système corporel, le centre de gravité qui se modifie, les maux et les fragilités liés à la grossesse…

Un accompagnement global

La danse vous accompagne avant l’accouchement mais aussi pendant le travail.
En effet, pendant le travail, si vous en ressentez le besoin et que l’équipe médicale qui vous entoure vous le permet, vous pouvez continuer à pratiquer. Cela va vous aider à vous détendre. Danser va soulager la douleur des contractions en vous détendant physiquement. Tout d’abord cela va délier votre corps, vos muscles. Mais vous allez vous détendre également mentalement car votre attention est focalisée sur le mouvement. En effet, vous êtes concentrée sur la danse, sur la respiration, la musique et votre attention est détournée de la douleur. D’autre part, la danse permet d’accélérer le travail en favorisant les contractions, la détente du col et en facilitant la descente de Bébé.
Puis, elle vous accompagne après la naissance. Le moment venu, vous pourrez reprendre la danse avec la danse maman/bébé. Celle-ci vous permet de récupérer plus vite, de vous remuscler en douceur et en profondeur, de tonifier votre périnée et vos abdominaux, de vous faire du bien. Enfin, vous poursuivez le lien dansé que vous avez tissé avec votre bébé.

Pour qui ?

La danse prénatale s’adresse à toutes celles qui ont envie de rester actives pendant la grossesse. Aucun niveau de danse n’est nécessaire, seule l’envie compte ! Le cours s’adapte au niveau des participantes. C’est une bulle, une parenthèse pour les futures mamans et leur(s) bébé(s). Aussi il est important de rester à l’écoute de ses sensations, de ses envies et, de ce fait, chacune pratique à son propre rythme. Comme pour toute activité physique durant la grossesse, il est préférable d’attendre le troisième mois de grossesse ainsi que l’avis favorable du médecin ou de la sage-femme pour pratiquer.

Comment ?

L’accompagnement se compose de plusieurs séances collectives ou individuelles d’une durée d’une heure environ dont quelques-unes sont ouvertes aux partenaires.
Les séances de danse prénatale sont l’occasion d’un travail unique autour de la détente et de l’énergie au travers de postures, de mouvements, de chorégraphies. La respiration y occupe une place très importante.
• On réveille son corps, on s’assouplit, on s’échauffe tout en dansant.
• On détend les muscles, on les stimule.
• On délie les articulations, les zones de tension.
• On se connecte à la musique, à son rythme.
• On aborde une chorégraphie à l’écoute de son corps et de sa musicalité. Les mouvements naissent et s’amplifient sur la musique.
La danse est comme un hommage à soi et à son bébé.

12 raisons de danser pendant la grossesse

La danse est un langage universel, une forme de liberté ! C’est un vecteur de bonheur, d’énergie, de forme, de sensations, d’interprétation, d’imagination, de plaisir, de progression, de satisfaction, de partage, de lâcher-prise, de joie…
En outre, de nombreuses études et médecins s’accordent pour reconnaître les multiples vertus de la danse. En voici quelques-unes :
•Danser permet de diminuer le stress : En effet, en dansant vous stimulez la libération d’endorphines, les hormones du bien-être, qui profitent aussi à Bébé. Vous détendez votre corps et le déliez grâce aux mouvements, aux assouplissements. De plus, le fait de danser est bon pour le moral, ainsi après une séance vous vous sentez zen et détendue.
• Contrôler son poids : Pratiquer une activité physique régulière permet de contrôler la prise de poids. Par conséquent, vous limitez la prise de poids et vous restez tonique.
• Sculpter le corps : En dansant, on se muscle sans s’en rendre compte. En effet, on affine et on renforce ses muscles tout en douceur : on tonifie tout son corps et on améliore sa posture.
• Améliorer sa circulation sanguine : Effectivement, danser stimule le retour veineux, la circulation sanguine.
• Améliorer son endurance et renforcer son cœur : La danse prénatale permet de muscler son cœur et d’augmenter ses capacités respiratoires, son endurance. Elle augmente la résistance et l’endurance de nos muscles et de manière générale de notre corps et de notre mental.
• Prévenir la fatigue et aider à mieux dormir : Avec la pratique, vous êtes plus endurante, vous êtes en meilleure forme et de ce fait vous êtes plus résistante à la fatigue durant la journée. En outre, le soir venu, l’activité physique joue un rôle positif sur les dispositions favorisant le sommeil.
• Échanger avec d’autres mamans et des professionnels : Il arrive que pendant le congé maternité, on se sente un peu seule, isolée. Dans un cours de danse prénatale, vous faites partie d’un groupe bienveillant avec lequel vous échangez, vous partagez vos doutes, vos interrogations.
• Soulager les maux de la grossesse : La danse vous aide à garder une bonne posture en gérant le poids du ventre et les changements du corps. De ce fait, on préserve son dos, on améliore la circulation sanguine, on apprend à faire plus de place pour le bébé, on délie les tensions, on prend soin de son périnée…
• Protéger son cerveau : La danse protège la santé du cerveau  en améliorant la mémoire et en retardant le vieillissement des cellules.
• Prévenir certaines maladies : Danser renforce le cœur, le souffle et protège de certaines maladies dégénératives. Elle aide à prévenir également le cholestérol, le surpoids et certaines maladies cardio-vasculaires.
• Réveiller l’artiste en nous : Au-delà de l’activité physique, la danse est également un art. Ainsi, quand on danse, on s’exprime par le mouvement. On exprime un état, des émotions, des mots… On éveille la part créatrice qui est en nous.
• Bercer son bébé : On entre en lien avec le bébé par la danse, par la musique et le mouvement qui le bercent. Le bébé sent les mouvements, le bercement, le rythme cardiaque de la maman qui s’accélère, le bien-être qu’elle ressent et que cela lui procure. C’est un lien unique qui se crée et qui se retrouve notamment par le bercement une fois que le bébé est né.

Un concept inédit en France

Sonia Duchesne, chorégraphe, danseuse et professeure de danse, a créé un concept nouveau : la danse prénatale, une méthode de danse spécifique, adaptée aux femmes enceintes.
Elle témoigne : « J’ai vécu deux grossesses incroyables grâce à la danse ! Lorsque j’étais enceinte, j’ai dansé sur scène jusqu’au septième mois. Puis j’ai continué à danser pour mon bébé, pour moi et cela jusque dans la salle de travail. La danse m’a tellement apporté : elle m’a aidée à être sereine, à rester en forme, à soulager les petits maux, à bercer mon bébé et à gérer la douleur des contractions. Aussi, j’ai voulu partager ces bénéfices avec d’autres mamans en créant une méthode de danse unique adaptée à la grossesse. Aujourd’hui mes enfants sont toniques, agiles, ils possèdent une excellente coordination et ont un rapport à la musique et à la danse incroyable. »


Pour aller plus loin
https://danse-prenatale.com

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.