© DR
Comment se fait-il qu’un joli petit objet coloré comestible puisse provoquer autant d’engouement ? Mélange de sucre, de colorants et d’arômes pour la plupart artificiels, plus que de simples sucreries, les bonbons sont chargés d’intentions : le plaisir, la récompense, le chantage, la négociation, la gratitude… Ils deviennent même des objets décoratifs pour les fêtes d’anniversaire et de fidèles compagnons lors d’une sortie cinéma. Amélie et Julien, parents de deux enfants âgés de 6 et 4 ans : « Nous autorisons les bonbons et en avons toujours à la maison, à vue des enfants. On dit rarement non car ces demandes sont vraiment raisonnables. Si parfois ils redemandent encore et que je trouve ça trop, je leur laisse choisir encore un bonbon dans la boîte et ils le gardent pour plus tard. Notre fils a eu un jour la mauvaise expérience chez sa mamie d’abuser de bonbons au point qu’il en a vomi ! Peut être qu’il en garde ce souvenir ». Veronica, maman de deux garçons de 6 et 10 ans : « Nous n’avons plus de bonbons à la maison. Mes fils sont assez raisonnables mais c’est plus facile de dire non quand il n’y en a pas. Et pour que ce ne soit pas perçu comme une punition mais vraiment comme la recherche d’une meilleure alimentation, nous leur avons montré des reportages sur le sujet. Ils ont bien accroché et ont compris notre démarche. En parallèle, nous avons changé plus globalement notre alimentation. Ils peuvent manger des bonbons aux anniversaires. Par souci de cohérence, je n’en donne plus à leurs anniversaires ». Même chose pour Caroline, maman de deux filles de 11 et 8 ans : « À la maison, il n’y a pas de bonbons. Mes filles en consomment surtout lors d’anniversaires. Ma fille aînée se régule toute seule. Parfois elle s’en achète un paquet comme “plaisir” après l’entraînement de volley, partagé avec sa copine. Elle le garde dans son sac de sport entre deux entraînements et n’y touche pas ou peu. Ma fille cadette adore le sucré. Du coup, quand elle a un paquet de bonbons, je lui mets une limite à un moment donné en lui disant d’en garder pour les jours prochains ». Certains parents s’en plaignent davantage. Mon fils mange trop de bonbons ! Il m’en demande tout le temps ! « Chez nous, racontent Marlène et Luc, parents de deux enfants de 11 et 13 ans, c’était un vrai problème avec notre fils aîné qui demandait systématiquement des bonbons à la sortie de l’école. Nous n’avons pas réussi à les éliminer complètement et à la naissance de F., nous avons eu peur que notre aîné associe l’interdiction soudaine avec l’arrivée de son frère ! Le problème continue. ».

Pourquoi donnons-nous des bonbons aux enfants ?

Petit point historique : « En Europe, le sucre apparaît au XIIe siècle avec la canne à sucre rapportée d’Orient par les […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.