© Prune Jude
Un kif (dans ce contexte) désigne tous ces moments de joie, de bien-être vécus au cours de la journée. Le rituel des « trois kifs par jour » nous invite, seul ou à plusieurs, par écrit, à l’oral ou simplement dans sa tête, à prendre le temps de reconnaître tous ces instants pour mieux les savourer. « Partager 3 kifs par jour n’est pas une destination, mais un voyage complet.1 » Face au bonheur, nous ne sommes pas tous égaux ! Notre capacité à être heureux est comme un « fromage » divisé en trois parts. 50 % correspondent à notre prédisposition génétique (longueur du gène 5HTT). 10 % sont conditionnés par les facteurs extérieurs. Enfin, « les 40 % restants dépendent intégralement de notre comportement et du regard que nous posons sur les événements que nous traversons. » Il est donc possible d’éprouver plus de bonheur que ce que nous promet notre « taux de base ». « C’est difficile, ça ne nous vient absolument pas naturellement et sans effort, mais il est possible de choisir son point de vue et d’ajouter quelques instruments à nos compétences pour mieux abattre nos cartes. » La psychologie positive nous en propose plusieurs, dont le rituel des trois kifs par jour.

De la joie au pur kif

Bien souvent, dans un moment de joie ou de bien-être, nous ne réalisons pas à quel point ce que nous vivons nous est agréable. Nous n’en réalisons l’ampleur qu’une fois que cela s’arrête. « Ce qui transforme un plaisir ou un moment de grâce en kif est simplement d’en éprouver de la gratitude, d’avoir l’élan de dire merci. » Choisir de s’émerveiller, de célébrer, d’être reconnaissant pour un instant vécu, c’est faire le choix de le savourer pleinement avec le maximum d’intensité. « Notre interprétation d’une situation est donc bien au centre de la qualité des expériences que nous traversons. »

C’est bon pour la santé

Prendre le temps de porter un certain regard sur des instants de notre vie a bien des effets positifs. Tout d’abord, cela nous permet de mieux vivre avec ce que nous avons, ce qui nous rend plus positif. Reconnaître nos kifs avant le coucher nous permet de nous endormir plus vite et de nous sentir plus reposé au réveil. « Si on ne parvient pas à s’endormir, il vaut visiblement mieux compter ses kifs que ses moutons. » Les écrire dans un carnet quand on est contrarié, quand on a vécu quelque chose de génial ou encore juste comme ça parce qu’on en a envie, nous permet de renforcer les sensations perçues et notre relation avec les personnes qui ont vécu ces instants avec nous. De plus, par ce biais, nous nous construisons une mémoire de souvenirs agréables. Le relire longtemps après nous permet de revivre le […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e
Quand je suis devenue maman pour la première fois en 2013, ma vie a pris un tournant vertigineux. Dans ce changement de vie radical, en écoute avec mon "instinct", je me suis souvent confrontée à l’incompréhension des autres. Avouons-le, je me sentais parfois seule (mais cela n’appartenait qu’à moi finalement). Puis pas à pas, mes lectures, rencontres et l’écoute de mon enfant m’ont donné une grande confiance en moi et en ma vie à venir. Le magazine Grandir Autrement a toujours été un soutien précieux sur ce chemin. Il était le parfait reflet de l’écoparentalité que nous nous bâtissions. Tout s’est imbriqué petit à petit dans une continuité flagrante : allaitement long, peau à peau, cododo, portage physiologique, couches lavables, shantala, bain libre, massage pour bébé, motricité libre, langage des signes pour bébé, diversification menée par l’enfant, apprivoisement des émotions et besoins (les détecter à temps, les comprendre, les aimer et apprendre à vivre avec), communication non-violente, instruction en famille, pédagogies alternatives diverses (Montessori, Steiner, Forest School, Unsco…), consommation qui tend vers le minimaliste – zéro déchet – bio et local, permaculture, développement personnel… C’est une réelle joie, un plaisir et une fierté que de m’investir à présent pour Grandir Autrement en partageant un peu de notre famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.