© dhanelle de Pixabay

Récemment sont parues plusieurs études, largement relayées par les médias, qui semblent indiquer que la diversification alimentaire telle que préconisée dans les guides de puériculture standard n’est sans doute pas la meilleure façon de procéder.

Pour les quantités d’abord : selon une simulation réalisée par des scientifiques de la Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health1, le fait de nourrir des bébés âgés de 6 à 12 mois avec des aliments solides dans les quantités recommandées par quatre guides d’alimentation infantile entraînerait une suralimentation et un surpoids. Pour les auteurs, les portions préconisées dans ces guides devraient être réduites de beaucoup…

Des produits trop sucrés

Pour la qualité ensuite : selon deux études de la branche européenne de l’Organisation mondiale de la Santé faite sur la nourriture industrielle pour bébés (près de 8 000 produits examinés, provenant de plus de 500 magasins en Europe), « dans environ la moitié des produits examinés […], plus de 30 % des calories provenaient des sucres totaux et environ un tiers des produits contenaient du sucre ajouté ou d’autres édulcorants2 ».

Donnés trop tôt

L’étude montrait également que des aliments considérés comme inappropriés au regard des recommandations de l’OMS sont commercialisés pour les tout-petits. Entre 28 % et 60 % des aliments étaient étiquetés comme convenant aux nourrissons de moins de 6 mois. Or, rappelle le rapport, « l’OMS recommande que les nourrissons soient exclusivement nourris au lait maternel pendant les six premiers mois de leur vie et, par conséquent, aucun aliment ne devrait être commercialisé comme convenant aux enfants de moins de six mois ». Et toc !

Les gourdes ? Pas top

Et pour couronner le tout, certains contenants peuvent poser problème, à commencer par les gourdes, tellement appréciées des parents. D’après le Comité de nutrition de la Société allemande de pédiatrie et de médecine de l’adolescent, leur utilisation prépondérante lors de la diversification pourrait perturber l’exploration des aliments avec la bouche et les doigts et le développement de l’oralité3. Sans compter que la composition des aliments contenus dans les gourdes, purées de fruits ou de légumes, est en général déséquilibrée. Les purées de fruits sont riches en sucres, très caloriques, et ont un goût sucré prononcé. Les produits à base de légumes, de céréales ou de laitages sont également riches en sucres et très caloriques.

Vive la DME4 !

Face à tous ces constats, l’OMS/Europe préconise d’alimenter les enfants entre 6 mois et 2 ans en se basant sur des aliments riches en nutriments préparés à la maison. Ajoutons : des aliments mangés par le reste de la famille, pas réduits en purée et que le bébé va découvrir petit à petit au gré de ses envies. Ce qu’on appelle maintenant la diversification menée par l’enfant, qui n’a rien de révolutionnaire : un simple retour au bon sens trop longtemps malmené par l’industrialisation de l’alimentation infantile.


1 Ferguson MC et al., The Impact of Following Solid Food Feeding Guides on BMI Among Infants : A Simulation Study, American Journal of Preventine Medicine 2019, en ligne le 25 juillet, www.ajpmonline.org/article/S0749-3797(19)30200-4/fulltext
2 Organisation mondiale de la Santé, « Selon des études de l’OMS/Europe, les aliments pour bébés ont une forte teneur en sucre et sont commercialisés de manière inappropriée pour les nourrissons », 15 juillet 2019, http://www.euro.who.int/fr/media-centre/sections/press-releases/2019/whoeurope-studies-find-baby-foods-are-high-in-sugar-and-inappropriately-marketed-for-babies
3 Koletzko B et al., Complementary foods in baby food pouches : position statement from the Nutrition Commission of the German Society for Pediatrics and Adolescent Medicine (DGKJ, e.V.), Mol Cell Pediatr 2019 ; 6 : 2.
4 Diversification menée par l’enfant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.