© Amber Avalona de Pixabay

Le blessing-way est une cérémonie festive établie en l’honneur de la femme enceinte.
Ce rituel de passage est une tradition qui nous vient des Indiens Navajo d’Amérique du Nord. Célébration de la transition de l’état de femme à celui de mère, cette cérémonie se fait de plus en plus connaître dans nos contrées grâce notamment aux doulas qui la proposent autour du huitième mois de la grossesse. Ce temps bien spécial se veut avant tout bienveillant, rempli d’amour et de douceur, afin de charger la future maman d’énergie positive pour l’accouchement. Dans ce but, il existe de nombreux rituels à mettre en place, je vous en propose ici quinze que vous pourrez largement transformer selon vos inspirations.

Cérémonie traditionnelle centrée sur la femme, le blessing-way est un temps de détente et de sororité. Généralement, c’est la doula ou une personne proche de la future maman qui prépare le blessing-way. Il est très important que la femme qui l’organise soit à l’écoute des envies de la femme enceinte afin de lui éviter toute mauvaise surprise. L’idée ici est que la future maman passe un moment agréable, que rien ne la mette mal à l’aise. Le travail en amont, pour l’organisatrice, est un jeu d’équilibre afin de s’assurer que les rituels proposés seront au goût de la femme tout en gardant le secret du déroulement de la journée. Pour choisir les invités, il est préférable que la future maman dresse la liste des personnes qu’elle souhaiterait à ses côtés. Si, traditionnellement, les blessing-way sont réservés aux femmes, ils peuvent aussi, bien sûr, s’ouvrir aux hommes. C’est à chacune d’adapter le moment selon ses envies car c’est, avant tout, un temps de partage personnalisé.

Où le vivre ?

Voilà encore un point qui peut être décidé avec la future maman. Si elle accouche à domicile, elle appréciera peut-être que la fête ait lieu chez elle, afin d’y mettre une belle énergie. Mais cela peut aussi se passer dans la nature, chez une amie, dans une yourte louée pour l’occasion, etc. Dans tous les cas, il sera bienvenu de créer une ambiance en décorant les lieux avec, par exemple, de beaux tissus, des coquillages, des pierres, des bougies, de la musique, etc. Les invités peuvent aussi s’accorder pour porter une tenue particulière.

1 Chouchouter la femme : Le blessing-way est avant tout un moment de plaisir pour la femme qui se trouve alors en présence de personnes qui lui sont chères. Même si elle est déjà mère, c’est un nouveau chemin qui s’ouvre à elle et il est important de le célébrer. Coiffure, massage, bain de pieds avec des plantes, hutte de sudation ou bain chaud accompagné de tisane ouvriront agréablement la cérémonie.

2 Rituel des bougies : Ce rituel consiste à installer un plateau composé de plusieurs petites bougies qui représenteront les mois de grossesse (cela peut être une par trimestre ou une par mois) et une grosse bougie centrale qui représentera l’accouchement. La femme enceinte allume les bougies en évoquant ce qu’elle a vécu pour chaque mois ou trimestre de la grossesse. C’est l’occasion de se remémorer le chemin parcouru jusqu’ici. Les bougies resteront allumées durant tout le temps du blessing-way, en général d’une demi-journée à une journée entière. La bougie centrale, elle, sera uniquement allumée par la femme au moment de l’accouchement.

3 Moulage du ventre : Vous pourrez trouver des bandes de plâtre en pharmacie ou des kits avec tout le nécessaire dans le commerce, ou sur Internet. Les femmes ne désirant pas faire cette empreinte en présence d’autres personnes pourront en bénéficier au préalable et proposer aux invités, lors du blessing-way, de la décorer.

4 Peindre sur le ventre ou body painting : On pourra aussi orner le ventre de la femme avec une peinture où chacune mettra sa touche personnelle. On trouve facilement de la peinture biologique sur Internet ou dans les magasins spécialisés. On peut également la fabriquer avec de l’argile blanche teintée de pigments naturels (spiruline, betterave, curcuma, etc).

5 Le collier : Le rituel du collier est un grand classique. Chaque femme apporte une ou plusieurs perles soigneusement choisies qui, ensemble, composent un collier que la future maman portera lors de l’accouchement. Avant d’enfiler la perle sur le collier, les femmes partagent quelques mots pour expliquer leur choix.

6 L’autel : Chaque participante apporte une chose : un objet symbolique pour elle, une photo, un élément de la nature, une lettre, un chocolat, etc. Ensemble, les invitées confectionnent un autel qui restera pour l’accouchement et pour les premiers temps avec le bébé.

7 L’eau informée : Il faudra remplir une bouteille d’eau ou d’infusion de plante. Dans une ronde, chaque femme, tour à tour, prend en main la bouteille et y met une intention. Chacune exprime à l’oral ce qu’elle y met, ce qu’elle souhaite à la future maman, pour son accouchement et pourquoi. Le jour de l’accouchement, la femme pourra vider l’eau dans sa baignoire, s’arroser avec dans sa douche ou encore s’imbiber (le front, les reins, etc.) avec un gant de toilette, profitant alors des bienfaits des intentions placées à l’intérieur.

8 Les galets : Chaque invitée reçoit une pierre et y écrit un mot pour donner du courage et de la force à la femme qui s’apprête à donner naissance. Il peut aussi être décoré. Ces galets trouveront leur place sur l’autel ou alors seront disposés aux quatre coins de la pièce lorsque la femme accouchera.

9 Les tâches ménagères et petit plats : Si la cérémonie se déroule au domicile de la femme, cela peut être un bon moment pour faire un grand ménage, préparer les dernières choses, monter une étagère pour les habits de bébé, etc. Dans le registre pratico-pratique, il y a la confection de petits plats pouvant ensuite être mis au congélateur ou en conserves afin d’avoir des repas d’avance pour les premiers temps après la naissance. Ce sera aussi l’occasion de papoter en cuisine car le blessing-way, c’est également un temps pour parler entre femmes. Certaines femmes seront ravies de partager leurs expériences, leurs souvenirs. Si le temps manque ou que le lieu ne s’y prête pas, il est aussi envisageable que chacune apporte un plat qu’elle a préparé chez elle afin de constituer un panier garni.

10 Temps créatif : Il pourra aussi être proposé un temps de décoration et de peinture sur des vêtements pour le bébé, par exemple, ou encore un atelier de fabrication d’un mobile ou d’Ojos de Dios1.

11 Poèmes : Chaque femme peut partager un poème, une citation, les paroles d’une chanson, le tout accompagné de quelques friandises. Il peut s’agir de mots d’encouragement, d’amour, de souvenirs communs.

12 Des chants : Si, dans l’assemblée, certaines femmes aiment chanter, elles pourront inviter le groupe à se réunir autour de quelques notes. Mantras de bénédiction, mélodies fredonnées, chant improvisé, etc., ces derniers pourront accompagner la femme durant l’accouchement.

13 Tirage de cartes : Le moment peut aussi être opportun pour pratiquer un tirage de cartes. Choisissez de belles cartes, positives et nourrissantes. Installez-les joliment et proposez à la future mère de tirer une carte de temps en temps, tout au long de la journée, de manière à ponctuer les différents rituels. Elle pourra aussi garder les cartes sur son autel.

14 Le lien : Toutes les femmes présentes se placent en cercle. Elles s’attachent les poignets avec un fil de coton, de laine, ou autre. Ce lien symbolise alors leur union et leur soutien à la future maman. Ensuite, le lien est coupé et chacune noue un morceau du lien tel un bracelet.

Un rituel singulier

Le blessing-way est une cérémonie singulière qui s’adapte aux envies de la femme qui est à l’honneur. Il est nourri des inspirations de chacune. Il ne revient pas obligatoirement à la maîtresse de cérémonie de tout porter seule, chaque femme invitée pourra prendre en charge une partie des rituels. L’organisatrice référente veillera alors à la cohérence globale et au bon déroulement du blessing-way. N’hésitez pas à inventer vos propres rituels et à questionner la femme enceinte afin que ce moment lui ressemble. Veillez aussi à ce que la journée ne soit pas trop surchargée et acceptez de laisser venir les imprévus.


Objet symbolique en laine tissé. Voir l’article « Ojos de Dios, un présent pour la naissance », Grandir Autrement numéro 73.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.