© brigitte_durruty from Pixabay

Devenir parent du jour au lendemain, même si on a eu neuf mois pour se faire à l’idée et se préparer, est un grand bouleversement dans notre vie. Plus rien ne sera pareil, nos rythmes diurne et nocturne vont être malmenés ! S’il n’y a pas de recette miracle pour franchir ce cap, nous pouvons ralentir et accepter d’avoir besoin de nous poser.

Se poser, rester à ne rien faire d’autre que somnoler, dormir ou simplement fermer les yeux en évacuant les pensées parasites n’est pas dans les habitudes de nombre d’entre nous. Au contraire, en devenant parent, la tâche qui nous incombe est telle que l’on développe une sorte de don d’ubiquité à faire plusieurs choses en même temps ! Bercer Bébé en touillant une purée sur le feu, en sortant la vaisselle du lave-vaisselle et en pensant à monter chercher la panière à linge pour mettre une machine en route, sans oublier un appel téléphonique à passer bientôt. Stéréotype ? Oui, et pourtant, bien des femmes (et peut-être des hommes ?) se retrouveront dans cette image.

Accepter de se poser

Le premier pas va donc consister à l’acceptation de notre besoin de souffler, de ralentir. Être à l’écoute de son corps, reconnaître que le rythme qu’on lui inflige le martyrise et qu’on ne tiendra pas la distance si on persévère, du moins pas sans conséquences (risque de développer un burn-out, de l’anxiété, de l’hypertension, etc.). Le stress est néfaste pour la santé, si on part de cette hypothèse, alors on peut aller vers l’acceptation de ralentir et faire des pauses. Une fois ce cap franchi, on se trouve souvent désemparé… Faire une sieste ? Bon, OK, mais comment je fais avec Bébé ou Bambin avec moi ? Et si je trouve un moment pour la faire, comment je peux m’endormir avec toutes ces pensées parasites qui tournent dans ma tête ?

Aménager un endroit sûr

Si vous êtes avec Bébé, vous pouvez tenter de caler votre sieste sur la sienne : endormez-vous ensemble. Prenez la précaution de mettre une barrière au lit, ou le caler contre le mur ou encore aménagez un espace douillet sur un matelas au sol. Ainsi vous pourrez vous endormir sans craindre que Bébé tombe s’il se retourne !

Avec Bambin, la partie n’est pas aussi simple, peut-être ne fait-il pas de sieste, ou ne veut-il pas s’endormir alors que vous tombez de fatigue. Après avoir trouvé un endroit pour aménager votre espace sieste, assurez-vous que cette pièce soit exempte de dangers pour votre bambin : cache-prise, aucun objet dangereux à sa portée, pas de porte qui s’ouvre ou de tiroir, faites un tour minutieux de tout ce qu’il pourrait faire pendant votre sommeil. Une fois la pièce sécurisée, donnez-lui différentes occupations, des jouets, un bâton de pluie, gardez-en sous la main dans un sac près de vous pour lui en tendre un nouveau s’il se […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.