© 1191980 de Pixabay

L’arrivée d’un enfant met souvent au second plan nos préoccupations de couple, tout occupés que nous sommes à faire connaissance avec ce petit être fraîchement débarqué dans nos vies et à prendre soin de lui. Nous ne sommes plus seulement un couple d’amants, nous devenons un couple de parents et cela ne se fait pas sans bouleversements1. Si certains trouvent facilement leurs marques dans cette nouvelle configuration, pour d’autres le chemin est plus difficile. Voyons comment il est possible de prendre soin de son couple pour que celui-ci évolue en toute harmonie malgré les défis auxquels peut parfois s’apparenter la vie de famille.

Prendre soin de son couple implique de prendre du temps pour lui. Or, lorsqu’on est parent, et à plus forte raison lorsqu’on le devient pour la première fois et que l’on découvre l’intensité de la vie avec un bébé et l’immensité de la tâche que cela représente, prendre du temps pour son couple peut sembler relever de l’exploit ! En avoir conscience et avoir en réserve quelques astuces à mettre en place pour conserver l’espace dont notre couple a besoin peut nous permettre de continuer à en prendre soin.

Être à l’écoute l’un de l’autre

Prendre soin de son couple, c’est savoir être à l’écoute de l’autre, mais aussi exprimer ses propres besoins. Lucie témoigne : « À la naissance de mon fils, je pestais souvent intérieurement contre le manque d’initiative de mon compagnon. Plutôt que de lui exprimer franchement mon désarroi et mes besoins, je ruminais en prenant sur moi… jusqu’à ce que la rancœur éclate et qu’un beau jour, épuisée d’avoir tout porté sans rien dire, j’explose de rage et en larmes en lui reprochant tout ce qui n’allait pas. » Dans le cas de Lucie et de son compagnon, cela a au moins eu le mérite de provoquer la discussion. Chacun a pu exprimer son ressenti et ils ont imaginé ensemble des solutions pour sortir de cette situation qui leur était inconfortable à tous les deux. Mais, parfois, la rancœur est telle que la situation, loin de se débloquer, ne fait qu’empirer. Pour éviter d’en arriver là, le premier point sur lequel nous pouvons agir est la communication. Exprimer son ressenti, chaque fois que cela est possible, chaque fois qu’on en éprouve le besoin, est mille fois préférable à l’attitude qui consiste à « ruminer » jusqu’à ce que l’on craque parce qu’on n’en peut plus. Écouter l’autre, même, et peut-être surtout, lorsqu’on est en désaccord, ou que l’on semble l’être, est un préalable à la bonne entente dans le couple. D’autant que les apparences sont parfois trompeuses et que l’on a tôt fait d’interpréter, peut-être à tort, l’attitude de l’autre : exprimer ce que l’on ressent permet d’éviter les malentendus et les erreurs de jugement, à l’origine de bien des tensions et des discordes !

Trouver des moments pour échanger

C’est bien beau tout ça, me direz-vous. En théorie ça a l’air simple… Mais en pratique, quand on est assailli du matin au soir (et aussi la nuit) par les demandes incessantes et les besoins à combler de Bébé/Bambin/Bambine, comment fait-on concrètement pour trouver le temps de discuter avec son/sa conjoint.e ?
Parfois il y a des discussions qui n’attendent pas : là, ce qu’il vient de se passer, j’éprouve le besoin d’en parler tout de suite, de réagir « à chaud ». Cela n’est pas forcément incompatible avec la présence des enfants, ou avec les nombreuses tâches en cours : combien de discussions (certes souvent un peu hachées) avons-nous régulièrement avec mon compagnon pendant le repas, ou à la fin de celui-ci, parfois interrompues par un ou plusieurs enfants, parfois aussi tranquillement terminées devant une tasse de café pendant que les enfants jouent à côté une fois leur repas terminé ? Et, lorsque la discussion n’est clairement pas envisageable pendant le repas (parce que trop de monde, trop de discussions simultanées, ou simplement besoin de calme pour aborder ce sujet), pourquoi ne pas se mettre d’accord pour en parler à un moment plus propice (si possible pas trop éloigné dans le temps : c’est bien de battre le fer quand il est chaud !). Chez nous, c’est souvent le soir, après le coucher des enfants, lorsque nous nous retrouvons seuls tous les deux que les discussions qui ont dû être ajournées ont lieu. Parfois, aussi, nous saisissons l’occasion d’une lessive à étendre ou d’un trajet en voiture durant lequel les enfants sont soit occupés à leurs propres jeux, soit endormis, pour reprendre ou lancer la discussion.

Rendez-vous et tête-à-tête

Mais prendre soin de son couple, ce n’est pas seulement communiquer pour éviter les malentendus et trouver cinq minutes pour discuter de l’organisation du quotidien, c’est aussi entretenir la magie, le désir, la flamme… bref, tout ce qui fait qu’un couple est un couple et pas seulement deux personnes qui s’entendent bien.
On entend souvent dire qu’il est nécessaire (pour ne pas dire indispensable) pour un couple, qui plus est un couple de parents, de prévoir des sorties en tête-à-tête et il y a toujours une âme charitable dans notre entourage prête à venir nous « libérer » une soirée de temps en temps pour nous permettre de nous « détendre » (forcément hors de chez nous). « Mais depuis combien de temps n’êtes-vous pas allés au cinéma tous les deux ? » « Un petit resto en amoureux, ça va vous faire du bien ! ». Oui mais voilà, parfois, on n’en éprouve pas le besoin. Ou alors notre ou nos enfants est ou sont encore trop petit(s) pour qu’on envisage de les confier à quelqu’un le temps d’une soirée.

Qu’à cela ne tienne ! On n’est pas « obligé » de sortir pour consacrer du temps à son couple.
Chez moi, par exemple, nous avons instauré un rendez-vous hebdomadaire : tous les lundis soirs, mon compagnon fait manger les enfants puis les prépare pour le coucher juste avant que je rentre. Je prends alors le relais pour l’endormissement (câlins, tétée, berceuses…), puis, une fois tout le monde endormi, je le rejoins pour un dîner en tête-à-tête qu’il a préparé avec bougies, petites douceurs à grignoter… C’est notre moment à nous, nous en savourons le calme et la sérénité. C’est le seul repas de la semaine durant lequel nous ne sommes pas interrompus. Souvent, la soirée se prolonge, car c’est un réel plaisir de se retrouver.

De rituels en surprises

D’autres rendez-vous peuvent venir ponctuer la vie de couple et contribuer à prendre soin de celui-ci, comme autant de rituels à savourer à deux. Le massage, par exemple, permet de se retrouver, de se reconnecter à ses sensations tout en se mettant à l’écoute de celles de l’autre. Il permet aussi de se toucher sans forcément envisager d’avoir un rapport sexuel, si telle n’est pas notre envie à ce moment-là. Le massage peut se suffire à lui-même, mais aussi être une porte d’entrée vers davantage d’intimité. Selon les moments, et les envies de chacun, il saura s’adapter2.
On peut aussi :

  • regarder un film (activité avec laquelle le massage est tout à fait compatible !)
  • faire un jeu (voir notamment les nombreux jeux de cartes qui existent sur le thème de la connaissance de soi et de l’autre, comme Toi et moi, de Frédérique Epelly, ou Konekto, La Relation à l’amour, tous deux édités par Le Souffle d’Or)
  • partager une activité commune ressourçante (peindre, faire de la musique, nager, jardiner… : les possibilités sont infinies, à vous de trouver celle qui vous parle et parle à votre couple !)

Et bien sûr, réserver des surprises à son couple, surprendre et se laisser surprendre par l’autre, est aussi un bon moyen d’entretenir la flamme et de nourrir le sentiment amoureux. Là encore, il vous suffit de laisser libre cours à vos envies et à votre imagination : un petit présent inattendu, réalisé par vos soins ou chiné en pensant à l’être aimé, un compliment formulé avec tout l’amour que l’autre vous inspire, un bouquet de fleurs disposé sur la table, un mot doux glissé dans sa poche…

Enfin, se prendre l’un-l’autre dans les bras, se câliner, s’embrasser, se tenir la main, se sourire : voilà qui ne demande que peu de temps, qui ne nécessite aucune anticipation et qui peut se réaliser n’importe où, à n’importe quel moment et en présence de n’importe qui et demeure encore le plus sûr moyen de s’offrir une belle bouffée d’ocytocine à deux !


Voir l’article « Le couple à l’épreuve de la parentalité »
Voir l’article « Le massage dans le couple »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.