© Jenny Balmefrézol-Durand
Nombreux sont les cadeaux faits main que l’on peut offrir pour une naissance : petits chaussons au crochet, peluche tricotée, bonnet en tissu, mobile... Et les « Ojos de Dios », vous connaissez ? Quelques morceaux de bois et autres brins de laine colorés feront l’affaire, pour le plaisir des yeux de Bébé et de son entourage. On entortille, on file, on tresse et le tour est joué ! Petits et grands pourront s’y essayer et chacun y développera sa motricité fine.

Les « Ojos de Dios » sont de tradition mexicaine et sud-américaine. À l’ouest du Mexique, chez les Huichols de la Sierra Madre mexicaine, l’œil de Dieu représente le pouvoir de voir et de comprendre ce qui est inconnu de l’homme. Les quatre extrémités représentent la terre, le feu, l’air et l’eau. Quand un enfant naît, l’œil central est tissé par le père, puis un œil est ajouté à chaque bout pour chaque année de vie de l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 5 ans. Les « Ojos de Dios » sont des objets rituels, spirituels, chamaniques et porteurs de sens. On retrouve ces talismans protecteurs chez les Indiens Aymara en Bolivie et ils sont également présents chez les Amérindiens Navajos qui eux en fabriquent à huit branches. C’est pourquoi ce tissage simple ou complexe est amplement répandu aux États-Unis. C’est une activité typique des camps de vacances destinés aux enfants américains. Selon certaines coutumes, on les confectionne également dans le but de bénir une maison et ses habitants lors d’un aménagement ou un couple lors d’un mariage mais il est aussi simplement offert en cadeau comme porte-bonheur. En somme, c’est un présent rempli de sens, d’histoire et de signification. Aujourd’hui, des artistes et artisans se sont largement emparés de cette magnifique technique. Certains « Ojos de Dios » très élaborés sont de véritables œuvres d’art.

J’ai eu le plaisir de rencontrer madame Kiwi1 qui réalise des « Ojos de Dios » ou « mandalas de laine », comme elle les appelle, pour honorer les naissances. Elle travaille, pour des raisons écologiques, avec des éléments de récupération : laine, perles, plumes, etc. Son travail minutieux, bien que parfois de très grande taille, n’est pas dénué d’intention positive ni de bienveillance ! Les Yeux de Dieu peuvent être utilisés en décoration murale ou comme un mobile avec un « Ojo » plus grand pour la base horizontale à laquelle pendront des plus petits ainsi que d’autres éléments selon votre inspiration, comme des coquillages, des perles, des pompons de laine, etc.

Oui mais alors, comment on fait ?

1 Choisissez des baguettes pour la base. Elles doivent être plutôt fines, régulières et solides à la fois. Des bâtons de bois naturel (morceaux de branchage) ou des pics à brochettes feront très bien l’affaire.

2 Positionnez les deux ou trois baguettes en […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.