©ag
Pressentir et comprendre quelque chose sans analyse ni raisonnement. Aujourd’hui, cette part de nous-même est souvent oubliée ou passe au dernier plan. Sommes-nous tous des êtres intuitifs ? Quel intérêt avons-nous tous, petits et grands, à écouter notre intuition et comment la développer ? Certitude, conviction, évidence, pressentiment, instinct ; l’intuition peut prendre des formes multiples. Sensation physique, inspiration créative, rêve prémonitoire, éclair de génie, petite voix dans la tête, chacun.e d’entre nous a sa façon d’y accéder. On dit « avoir du flair », « écouter son cœur », « faire appel à son instinct » ou à son « sixième sens ». L’intuition est une forme de connaissance immédiate qui ne recourt pas au raisonnement, c’est donc un mode de connaissance indépendant du discernement et de la raison. L’intuition nous fournit une information spontanément. Pas de calcul, d’analyse ou de déduction, l’intuition ne laisse pas place aux doutes, bien que l’on ne soit souvent pas capable d’expliquer pourquoi. Elle n’est pas non plus le résultat d’un raisonnement inconscient comme certains neuroscientifiques le prétendent. La véritable intuition est le fruit d’un mode d’accès particulier à l’information que la science n’explique pas.
« Je ne sais pas pourquoi… Mais je sais que je sais ! »

Des racines latines qui prennent tout leur sens

Du latin intuitio, « vue, regard », et de intueri signifiant « en » ou « dans », et tueri, « regarder attentivement, contempler », l’intuition désigne donc l’acte de regarder attentivement à l’intérieur de soi. Il s’agit d’accéder à une connaissance intérieure. C’est une compétence innée. Cette part de nous est essentielle pour vivre en équilibre. À l’heure actuelle, cette notion est généralement évincée de nos vies. Elle est rarement transmise par les parents et encore moins enseignée à l’école alors qu’elle est une des clés essentielles du bonheur. Faire appel à son intuition pour faire des choix pourrait très souvent nous éviter des situations inconfortables, voire catastrophiques, et nous aiderait à vivre en conscience sans s’en remettre à notre mental perturbé par les injonctions extérieures.

Ne pas brimer l’intuition de nos enfants…

Nos enfants sont, comme nous, de nature intuitive et ils nous en font régulièrement part. Nous n’y prêtons pas toujours attention mais ils sont très doués pour ça ! Parfois ils refusent quelque chose et ça nous semble irrationnel, ils ne veulent pas rester à tel endroit ou faire telle chose et bien souvent l’explication se trouve dans la part intuitive de leur personne. Les bébés et les enfants ont encore un bon accès à leur intuition mais il arrive souvent que nous la niions ou la brimions malgré nous. Par exemple, quand nous sommes préoccupés, anxieux, énervés, etc., et que notre enfant nous dit « ça ne va pas Maman », beaucoup de personnes répondent alors « Si, si ça va […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e
Ardéchoise d'adoption, j'habite avec ma famille en pleine nature dans une petite ferme traditionnelle. Je suis une Maman-Passion de trois enfants. Je vis un quotidien passionnant et rebondissant entre le travail à la ferme (agriculture biologique, permaculture), l'instruction en famille en unschooling, mon activité de doula, énergéticienne, d'art-thérapeute et l'écriture. Notre ferme est un lieu de vie et d'expérience où le projet est de relancer des savoir-faire ancestraux et vivriers dans le but d'une acquisition d'autonomie et de partage. Nous nous intégrons dans un réseau solidaire de nombreuse familles ardéchoise que se soit pour la paysannerie, la parentalité bienveillante ou l'IEF. Nous militons au quotidien par notre mode vie, nous sommes engagés pour un « mieux vivre » et ensemble de préférence!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.