© Yannick Bernard
Je suis Yannick. Je suis papa de trois merveilleux enfants : Théo, 10 ans et demi, Arthur, 8 ans, et Emmy, 4 ans. Je peux dire qu’avec ma compagne Maude, nous accompagnons nos enfants à grandir autrement. Nous pratiquons le unschooling. Cela fait six ans maintenant que nous avons changé de vie. Changé pour une vie de mouvement, de voyage, de rencontres. En roulotte tractée par deux chevaux de trait, puis dans un grand bus aménagé et dorénavant dans un 4x4 équipé d’une tente de toit et d’une remorque OffRoad. Nous partageons nos aventures sur notre blog, et souvent, des lecteurs nous posent des questions auxquelles je prends le temps de répondre. Cet article part d’une réponse à une question. Cette question tourne autour des écrans. Un vaste sujet sur lequel j’ai pu lire de la littérature, mais où tout et son contraire restent disponibles. Selon que je sois pour, j’ai toute la littérature qui va dans ce sens. Selon que je sois contre, j’y ai également toute la littérature… Petit à petit, avec Maude, nous avons créé notre définition. En fonction de notre cœur, de nos ressentis, et surtout de l’observation de nos enfants, sans oublier, bien sûr, nos propres fonctionnements par rapport aux écrans… Attention, ce qui suit ne prétend pas être la vérité, mais une vérité, la nôtre. Il n’est pas impossible que vous y soyez opposés. Alors, posez-vous la question suivante : « quelle serait ma vérité à moi ? » À ce jour, nous disposons de deux smartphones (pour Maude et moi), un ordinateur pour moi, un ordinateur pour Théo, une tablette pour Arthur. Théo a également la Nintendo SWITCH. Le rapport aux écrans est pour nous très intéressant. J’aime les ordinateurs depuis tout petit. Maude a eu une console de jeux. Nous avons tous les deux regardé la télé depuis notre enfance. Et puis nous avons eu des enfants. Dans un monde où les écrans sont de plus en plus présents. Même en roulotte, j’avais gardé mon ordinateur, un téléphone et une connexion Internet. Car si j’ai pu me dépouiller de nombreuses choses, l’ordinateur en tant qu’outil, et Internet en tant que communication, m’ont toujours paru indispensables. (Notez bien que ceci est une perception !) Toutefois, nous avons coupé les chaînes télé en 2011. C’est-à-dire mettre une chaîne de télévision qui décide à votre place de ce que vous regardez. Nous gardons toujours le pouvoir de décider ce que nous regardons. Puis les dessins animés ont été une nounou d’enfer, et tout particulièrement en roulotte.

Notre approche des écrans a évolué en fonction de l’évolution de nos enfants

Nos enfants ne sont pas nés avec tous ces écrans entre les mains. Tout ceci a été progressif. Nous avons toujours eu la télé, et des ordinateurs. Au début, l’usage de l’écran pour Théo consistait à regarder un dessin animé. Arthur est né. Puis en 2013 nous sommes partis en roulotte. C’est là qu’il y a eu un basculement important sur la durée […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.