Katleen Thiry est une jeune maman dynamique. À 29 ans, elle est professeure des écoles, maman d’une petite Louise de 2 ans et demi et elle attend son deuxième enfant. Mais elle est aussi porteuse d’un projet : les ateliers Mère Nature, pour sensibiliser et accompagner les futurs et jeunes parents à l’utilisation des couches lavables. Zoom sur son aventure, ses valeurs et son message.

Grandir Autrement : Vous vous êtes lancée dans l’initiative de créer un compte Instagram1 pour informer sur les couches lavables, un choix que vous portez et qui vous tient à cœur, et ouvrirez bientôt un site Internet, avec des contenus pour guider les parents. Vous en faites une activité professionnelle. Qu’est-ce qui vous a motivée dans ce projet ?

Katleen Thiry : Avoir Louise m’a un peu plus éveillée à tout ce qui est écologie, éducation au sein de la famille, et donc j’ai décidé de créer mon entreprise pour accompagner les parents à se lancer dans les couches lavables, parce que pour nous, quand on a appris ma première grossesse, le choix des couches lavables était clair et net : nous n’aurions pas de jetables à la maison. Avec notre expérience, toutes les couches que j’ai testées, l’assurance que j’ai prise aussi, je me suis dit pourquoi ne pas accompagner les parents et futurs parents dans la transition écologique. L’entrée dans la parentalité est quand même un grand passage : c’est celui qui te fait prendre conscience que dans le monde, tu n’es pas tout seul. Entrer dans cette transition écologique au moment de devenir parent met du sens. Le futur est incertain pour tout le monde et notamment pour ton enfant. Le changement d’habitudes prend donc tout son sens, et je trouve que c’est justement le bon moment pour être accompagné.

Le choix du lavable, c’est avant tout une démarche écologique ?

Oui, c’est comme l’allaitement, cela contribue à réduire les déchets, à ne pas encourager l’abattage massif de veaux, l’utilisation de boîtes de conserve, etc. En matière de consommation, on est tous dans l’excès et le jetable est représentatif de la société d’aujourd’hui.

Pourquoi ce choix de nom, les Ateliers Mère Nature ?

Cela part de loin. Je voulais ouvrir une boutique pour les mamans, les familles et les bébés, avec des produits très recherchés sur le plan éthique, de la fabrication, avec des matières écolo, très saines, et proposer dans cette boutique des ateliers, autour des couches lavables notamment, mais aussi de l’éducation bienveillante, de la maman, etc. Et puis en fait, ce projet était trop lourd à porter en l’état actuel. C’était beaucoup d’engagement au niveau financier et une grosse transition professionnelle. J’ai donc réfléchi à faire quelque chose qui corresponde à l’énergie que je pouvais y […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e
Maman de 5 enfants, j'ai découvert Grandir Autrement plusieurs mois après la naissance de mon aînée, en 2011, par le biais d'une association nommée Pachamama (05). J'ai immédiatement trouvé formidable l'approche que le magazine faisait de la parentalité et toutes les précieuses informations sur le maternage que je pouvais y piocher. Grandir Autrement me donnait des pistes, des idées... m'ouvrait l'esprit! Sortir de mon carcan d'idées préconçues, hérité d'une éducation "classique" à la fessée, m'a pris un moment, un pas après l'autre. En prenant de la hauteur sur toutes ces choses, j'ai réalisé que cette aventure qu'est le "naître parent" se nourrit de partage, de rencontres, de doutes et de vérités qu'il faut chercher pour soi et par soi, avec son ressenti et sa sensibilité. Un cheminement sans fin, où parfois on fait marche arrière. Mon parcours est finalement très ordinaire. Mère au foyer dont les diplômes en sciences du langage et en FLE prennent la poussière, remplacés par les bavoirs et les bodies entre deux avions pour le bout du monde, proposer mon aide à Grandir Autrement m'a semblé aussi naturel qu'évident. Aujourd'hui, je m'occupe de loin en loin du blog de Grandir Autrement et je rédige quelques articles. La part du colibri, comme on dit!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.