© Le yoga du rire www.yogadurire.com
Le yoga du rire, ou rire intentionnel, est une pratique thérapeutique basée sur l’idée que « l’action entraîne l’émotion ». Ainsi, nul besoin d’humour, qui reste mental, ni même d’être de bonne humeur pour pratiquer le yoga du rire. Par des respirations, des étirements puis des exercices, le pratiquant simule le rire. Et comme, pour le cerveau, rire vraiment et simuler le rire, c’est exactement la même chose, la magie opère ! Un cocktail d’hormones est libéré par notre cerveau : ocytocine, endorphine, dopamine… et nous nous sentons bien !   Linda Leclerc1, la fondatrice de l’école du Yoga du Rire au Canada, a commencé le yoga du rire en 2003, suite à un accident de voiture. Elle raconte : « J’étais devenue une grande personne bien trop sérieuse… J’ai découvert que je pouvais rire à volonté, facilement, et que cela me faisait du bien. Le yoga du rire, c’est comme des vacances instantanées, cela permet de se reconnecter à cette partie de nous qui est pétillante et légère, car rire est physique, et non mental comme l’humour. » Elle s’est formée auprès des créateurs de la méthode, en Inde, le médecin généraliste indien Madan Kataria, et sa femme, Madhuri Kataria, professeure de yoga.

Le yoga du rire est bon pour la santé

Le yoga du rire est bon pour le moral mais aussi pour la santé physique. Linda nous explique que, d’après des études scientifiques poussées, rire quinze minutes par jour, que le rire soit réel ou simulé, est bon pour tout le corps. C’est bon pour le système cardiaque, et comme le cœur bat plus vite, on oxygène mieux son corps et son cerveau, les artères s’élargissent. Le rire défripe : le diaphragme en mouvement fait circuler la lymphe, on produit donc plus d’anticorps, et on évacue les toxines, surtout quand on reste assis toute la journée. Le système digestif et tous les organes sont également massés par le diaphragme. Le sommeil est amélioré, devient plus profond. Le rire est une activité complète, une vraie gymnastique. Certains médecins comparent un rire intensif à une séance d’aérobic. Le docteur Michael Miller, d’après des recherches menées à l’Université du Maryland, prescrit même des minutes de rire quotidiennes pour protéger et soigner le cœur2.

Le rire comme philosophie de vie

Quand on pratique le yoga du rire, on appréhende les événements avec plus de sérénité, de recul. De plus, le cerveau droit s’active, donc on stimule l’imagination et la créativité. Dans une entreprise, des ateliers de yoga du rire aident à se détendre sur les résultats, à abaisser le niveau de stress. Carole Fortuna, elle aussi professeure de yoga du rire, notamment en entreprise, raconte : « J’ai été hospitalisée parmi les premiers malades du Covid en mars 2020. Grâce à ma propre pratique du yoga du […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.