© Jenny Balmefrézol-Durand

Vous avez besoin d’un bol d’air frais, de connaître une vie proche de la nature. Vous avez un projet agricole ou simplement le désir de faire un potager et souhaitez apprendre par l’expérience. Vous êtes curieux de découvrir la réalité d’un mode de vie en marge de la norme actuelle, vous rêvez de décroissance, de solidarité et d’échanges, alors le WWOOFing1 est pour vous !

Nous étions très heureux de rencontrer une charmante famille vivant avec passion un mode de vie simple et sain, en lien avec les saisons. Nous avons compris à quel point il est essentiel de prendre soin de la terre, des animaux, de nos enfants et de nous-mêmes ! Vivre en immersion cette vie de paysan, nourricier, porteur d’espoir et de respect, fut une expérience très riche pour nous et pour nos enfants. J’ai découvert que le confort n’était pas la télévision, les plats tout prêts du supermarché et d’avoir chacun une chambre pour ne pas se parler, mais que c’est plutôt : la chaleur humaine, les rires partagés, les fruits et les légumes frais du jardin, la médecine du quotidien qu’est d’avoir une vie saine hors des sentiers battus et du stress permanent. S’émerveiller de choses simples, de petites victoires du quotidien, de la nature et de voir nos enfants s’épanouir librement dans les prés nous a donné des ailes et a changé notre regard sur la vie. » (Léo)2.

« Vivre et apprendre dans des fermes biologiques »

Tel est présenté le WWOOFing par l’association française. WWOOF France3 est une association qui œuvre pour « la transmission des savoir-faire agricoles biologiques et un mode de vie écologiquement et socialement durable. Lien entre les acteurs du bio (les hôtes) et le grand public (les WWOOFeurs), notre association offre l’opportunité d’apprendre et de découvrir des techniques saines et plus respectueuses de l’environnement, par le biais de séjours actifs dans des fermes biologiques. » Concrètement, le WWOOFing est un mouvement qui propose des échanges de savoir-faire et de savoir-être par l’entraide entre individus d’horizons divers. Les valeurs de base promues par l’association sont la confiance, la tolérance et la générosité. « Les échanges entre l’hôte et le WWOOFeur doivent se faire dans l’exclusion de tout lien de subordination. L’accueil gracieux, gîte et couvert offerts, n’est soumis à aucune promesse d’une quelconque contrepartie. Il n’y a qu’une seule condition, à savoir que le WWOOFeur doit exprimer le souhait sincère de vouloir découvrir la vie et le travail de son hôte. »

Un mouvement qui prend de l’ampleur

Fin 2017, il y avait en France 1760 hôtes, et un nombre croissant de WWOOFeurs, tous acteurs du changement, tous œuvrant pour une autre agriculture. World Wide Opportunities on Organics Farms se traduit littéralement par « opportunités mondiales dans des fermes biologiques ». « C’est en 1971, à l’initiative de Sue Coppard, que naît le WWOOFing. Citadine anglaise en mal de nature, elle prend l’habitude de s’échapper le week-end à la campagne en proposant – en échange du gîte et du couvert – de participer aux activités des fermiers qui l’accueillent. La nouvelle se répand, le nombre de fermiers désireux d’ouvrir ainsi leurs portes s’accroît et de fil en aiguille, cette idée devient un concept mondial d’écovolontariat. » Aujourd’hui on trouve des membres de cette communauté partout dans le monde et la France est le troisième pays ou le WWOOFing est le plus développé. Il y chaque année de plus en plus d’hôtes et de plus en plus de WWOOFeurs. Certains WWOOFeurs partent à des milliers de kilomètres de chez eux et d’autres choisissent d’apprendre les savoirs de leur terroir en WWOOFant dans leur région. Des plus jeunes (à partir de 18 ans) aux plus âgés, le WWOOFing connaît un succès fou. Ce dernier répond à un désir profond et urgent de retour aux sources, à un besoin d’autonomie, d’entraide et de respect des valeurs liées à la nature et à la vie en général.

Pourquoi faire du WWOOFing ?

Les objectifs promus par l’association sont : « Permettre à chacun d’apprendre les techniques de l’agriculture biologique, la biodynamie, la permaculture, etc. Offrir aux citadins une expérience de vie et de fonctionnement des fermes. Expérimenter d’autres modes de vie sains et alternatifs. Avoir plus d’informations, comprendre le mouvement biologique et participer à son développement. Donner confiance pour se diriger vers un mode de vie auto-suffisant. Visiter la région où vous êtes et vous intégrer à la vie locale. Faire connaissance avec des personnes désireuses de partager leurs savoirs et leur quotidien.  »

Devenir WWOOFeur

Pour faire du WWOOFing en France, vous devez être adhérent de l’association WWOOF France et il en est de même pour chaque pays4. Une fois adhérent, vous aurez accès à la liste des hôtes que vous pourrez contacter afin d’organiser votre séjour. La liste contient les informations suivantes : activités, périodes d’accueil, hébergements, régions, contacts.
Amélie, la maman de Louane qui avait 9 ans à l’époque, raconte : « Au départ c’est ma fille qui a insisté, elle disait vouloir “vivre avec des animaux et rencontrer des enfants qui grandissent à la campagne”. Nous nous sommes donc lancées dans l’aventure à cœur ouvert. Finalement, n’arrivant plus à nous arrêter, au bout d’un an nous avions fait un sacré tour du monde à la découverte de belles personnes et de superbes projets pour lesquels nous étions heureuses d’avoir mis la main à la bêche ! »
« Nous avons découvert et expérimenté l’éco-construction. Nous avons appris à faire un jardin, à cuisiner des plantes sauvages, à bûcheronner du bois pour préparer l’hiver, à entretenir des terres, à faire des clôtures pour des animaux et bien d’autres choses. Les heures de discussions, les livres trouvés sur notre chemin, les documentaires que nos hôtes ont partagés avec nous ont aussi nourri notre prise de conscience. Nous avons pu constater beaucoup de cohérence entre les pensées et les actes de nos hôtes et cela nous porte encore aujourd’hui », partagent Marc et Flore, parents de trois enfants.

Un mode d’agriculture soutenable

Nombreuses sont les familles qui sentent un appel vers un autre mode de vie alliant actes et convictions. Le WWOOFing est une formation atypique, singulière, qui n’est pas sous tutelle. C’est une véritable expérience d’éducation populaire5. Pour les hôtes, ce n’est pas la rentabilité qui est recherchée, car les WWOOFeurs le plus souvent n’ont ni expériences ni compétences dans le domaine. C’est donc un fort désir de transmettre des savoir-faire qui anime les hôtes. Leur bonheur est de se sentir soutenus et compris. De rencontrer des personnes désireuses comme eux d’un changement heureux. On trouve dans ces échanges entre hôtes et WWOOFeurs des espaces de logique où des hommes se sont mis en action pour travailler, vivre et apprendre à pérenniser un fonctionnement de vie paysanne et une agriculture au minimum biologique.


Derrière l’acronyme WWOOF, il fallait à l’origine comprendre « Working Weekends On Organic Farms », soit en francais « Week-ends de travail dans des fermes biologiques ». Aujourd’hui, le concept a évolué et WWOOF signifie « World Wide Opportunities on Organic Farms », soit « Opportunités mondiales dans les fermes biologiques ».
2 Tous les témoignages ont été recueillis par l’auteure.
3 https://www.wwoof.fr
4 Si vous désirez faire du WWOOFing dans un autre pays : https://wwoofinternational.org
5 Du peuple par le peuple.

Ardéchoise d'adoption, j'habite avec ma famille en pleine nature dans une petite ferme traditionnelle. Je suis une Maman-Passion de trois enfants. Je vis un quotidien passionnant et rebondissant entre le travail à la ferme (agriculture biologique, permaculture), l'instruction en famille en unschooling, mon activité de doula, énergéticienne, d'art-thérapeute et l'écriture. Notre ferme est un lieu de vie et d'expérience où le projet est de relancer des savoir-faire ancestraux et vivriers dans le but d'une acquisition d'autonomie et de partage. Nous nous intégrons dans un réseau solidaire de nombreuse familles ardéchoise que se soit pour la paysannerie, la parentalité bienveillante ou l'IEF. Nous militons au quotidien par notre mode vie, nous sommes engagés pour un « mieux vivre » et ensemble de préférence!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.