© Adobe Stock Kzenon
Aujourd’hui, les femmes qui attendent un enfant on la chance d’avoir de plus en plus de possibilités d’accompagnement pour vivre une grossesse épanouie, autant d’un point de vue physique que psychique. Yoga, massage, piscine, sophrologie sont par exemple des pratiques qui aident à se sentir mieux dans sa tête et dans son corps. Dans cet article, nous allons nous consacrer à l’acupuncture.L’acupuncture est une branche de la médecine traditionnelle chinoise. Sa fonction est de rétablir une circulation harmonieuse de l’énergie (Qi) dans le corps. Si l’énergie circule bien, nous sommes en bonne santé, mais si nous connaissons un déséquilibre énergétique, nous contractons des maladies. En piquant certains points (365 en tout, situés le long de douze méridiens principaux, ces canaux – invisibles – où circule l’énergie), l’acupuncteur tente d’harmoniser le Yin et le Yang1 et de rétablir ou maintenir l’équilibre entre les différentes parties du corps de son patient.

La grossesse et ses déséquilibres

La grossesse peut entraîner un ralentissement ou un excès énergétique, ce qui entraîne différents maux, comme les fameuses nausées, les troubles circulatoires du système veineux qui causent des sensations de jambes lourdes ou des hémorroïdes, des troubles du sommeil… C’est aussi une période où la femme peut souffrir de maux de dos ou de constipation. Enfin, la grossesse peut créer une grosse fatigue. Pour tout cela, l’acupuncture peut aider et rétablir un équilibre. Notons qu’elle peut également aider la future mère à se sevrer du tabac si elle est fumeuse. Reprenons l’exemple des nausées. Elles seraient causées par les hormones de grossesse et en particulier la progestérone qui agit sur le tube digestif. L’acupuncture va considérer que dans ce cas de figure, l’énergie circule mal dans les méridiens (trajets d’acupuncture) foie/vésicule biliaire et estomac/rate et rétablir un équilibre. Dans le cas de troubles circulatoires, il sera considéré qu’il y a un excès de Yin et que le système veineux est devenu paresseux. Ce sont la rate et les reins qui seront traités dans ce cas-là. C’est aussi la rate qui sera traitée dans le cas de troubles du sommeil.

Une véritable préparation à l’accouchement

L’acupuncture n’est pas qu’une pratique médicale alternative, elle propose un accompagnement du corps autant que de l’esprit. Une séance d’acupuncture est donc aussi un moment d’écoute et d’échange. La future maman peut faire part de ses doutes, de ses angoisses, de ses difficultés et de ses questionnements. Si le thérapeute n’a pas forcément vocation à avoir toutes les réponses, il peut apporter son écoute, son soutien, et, avec ses petites aiguilles, rétablir l’harmonie chez sa patiente et donc contribuer à son bien-être et atténuer ses éventuelles angoisses. Non seulement cet accompagnement à la grossesse propose un véritable soin mais il est à noter qu’il se fait dans l’intimité, sans la présence d’autres futures mères ou du père. De plus en plus de sages-femmes se forment à l’acupuncture, vous pouvez en trouver une près de chez vous sur le site de l’Association Française des Sages-Femmes […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.