© Jenny Balmefrézol-Durand
Du latin « salvare », étymologiquement « sauge » signifie « sauver » ou « guérir » et c’est en raison de ses innombrables vertus qu’elle fut nommée ainsi. Elle est considérée comme l’une des ressources naturelles les plus appropriées pour la santé des femmes, bien que contre-indiquée pour les femmes enceintes ou allaitantes. Il existe plus de neuf cents espèces de sauges avec chacune son parfum, sa composition, et ses propriétés particulières1. Les plus connues sont la sauge officinale et la sauge sclarée. De la même famille que les menthes, c’est une Lamiaceae, une plante aromatique vivace. Originaire du bassin méditerranéen, elle pousse sur les terrains arides et rocailleux mais elle est facilement cultivable au jardin ou en pot. La Salvia officinalis ou sauge officinale est porteuse de nombreux actifs : des flavonoïdes, des triterpènes comme l’acide ursolique et l’acide oléanique à l’action anti-inflammatoire et immunostimulante, de l’huile essentielle, des tanins à l’action tonifiante et astringente, des saponosides, substances à activité œstrogénique, de l’asparagine, un actif aminé aux bienfaits apaisants, de la choline et des minéraux (potassium, magnésium, calcium, fer, manganèse, zinc et cuivre), de la provitamine A et de la vitamine K.

La plante des femmes

Parmi les bienfaits les plus connus de la sauge, la diminution des symptômes indésirables des menstruations. Elle permet de diminuer la sensation de douleur, le gonflement, les maux de tête. Elle diminue les saignements. Stimulant les hormones, elle aide à réguler les cycles menstruels. Durant la ménopause, elle contribue à diminuer les conséquences désagréables de cette période en réduisant ou annulant les bouffées de chaleur, elle atténue également la sudation, notamment nocturne. Elle est connue pour améliorer la fertilité des femmes, c’est un stimulant et régulateur hormonal.

Pour toute la famille

Si cette plante est considérée comme une alliée pour les femmes, certaines de ses vertus sont utiles à tous. En ce qui concerne les enfants et bébés, il sera impératif d’avoir un avis médical ou de respecter les indications du préparateur. Cette plante est contre-indiquée pour les patients atteints de maladies rénales. La sauge apaise la gorge grâce à ses propriétés adoucissantes, en gargarisme à partir d’infusions ou en spray spécifique. En bain de bouche, l’infusion de feuilles de sauge diminue les irritations dues aux aphtes et soulage les gencives douloureuses. La sauge a un effet positif contre le développement de la plaque dentaire. Elle aide ainsi à combattre le déchaussement des dents, elle est souvent intégrée aux bains de bouche et dentifrices. On l’utilise également pour désinfecter les plaies, elle a une action anti-inflammatoire, antiseptique, antioxydante et antimicrobienne. Elle calme les problèmes digestifs. La sauge agit contre la dépression2, en infusion elle est connue pour ses propriétés permettant d’améliorer l’humeur. La sauge est la plante de la mémoire, on dit qu’elle peut augmenter la capacité cognitive3. Elle régule l’hormone T3, hormone thyroïdienne liée à d’importants processus physiologiques et […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.