© Jenny Balmefrézol-Durand
Individuellement ou par le biais d’associations, nous nous mobilisons pour les causes sociétales, environnementales, etc. Mais ces causes ne sont en réalité que des conséquences , celles de notre impuissance politique. Nous nous heurtons contre des murs alors que la solution réside dans le fait de devenir un peuple souverain. Nous ne sommes pas des citoyens, nous sommes des électeurs et c’est exactement pour cela que nous n’arrivons pas à faire avancer les choses ! Un autre monde est-il possible ? Comment pouvons-nous préparer la France de demain et donner envie à nos enfants de s’investir dans la vie de la cité ? Nous partons ici à la rencontre du travail d’Étienne Chouard. Chercheur indépendant, philosophe politique, Étienne Chouard est né en 1956. C’est un homme de réflexion, blogueur, conférencier et militant sans parti. Professeur dans l’enseignement technique, il fait connaître sa pensée en 2005 par un billet viral1 publié sur son blog en faveur du « non » au référendum sur la Constitution européenne. Depuis, il ne cesse d’être sollicité et de faire le tour de la France pour partager ses idées. Il développe une pensée qui propose de réfléchir au tirage au sort et milite pour l’instauration d’une démocratie directe2. Depuis décembre 2018, il est investi au sein du mouvement des Gilets Jaunes et défend le référendum d’initiative citoyenne (RIC). Ce qu’il dit dérange et les médias mainstream cherchent souvent à le discréditer, notamment en lui épinglant des étiquettes négatives3. Doté d’une grande sensibilité et d’un grand humanisme, il dédie sa vie à réfléchir et à ouvrir des espaces de discussion afin de faire avancer notre société dans un sens plus respectueux.

La constitution4

La question de la constitution est une des réflexions à la base de la proposition d’Étienne Chouard. Selon lui, elle « est un texte absolument fondamental pour tous les citoyens et pourtant complètement négligé par eux, ce texte devrait nous protéger tous, contre les abus de pouvoir. ». Il est évident pour Étienne Chouard que c'est au peuple d'écrire sa constitution. « Ma méthode, empruntée à Hippocrate, consiste à chercher la cause des causes, à remonter à la racine du problème. Quand j’étudie les raisons de notre faiblesse par rapport aux abus de pouvoir, de proche en proche, j’aboutis à tous les coups à la même chose : la Constitution.» Le sens des mots est parfois corrompu et manipulé pour servir l’intérêt de celui qui les utilise. Quand on nous répète plusieurs fois par jour que nous vivons en démocratie nous finissons par le croire. Pour Étienne Chouard, il n’y a pas de démocratie sans tirage au sort. Le postulat de base qu’il défend est en fait très simple : ce n’est pas au représentant d’écrire les règles de la représentation. « L’expression “démocratie indirecte” est un oxymore, une contradiction dans les termes. La démocratie est directe ou elle n’est […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.