© Victorine Meyers

Les enfants et l’eau, c’est d’abord une symbiose utérine. En effet, nous baignons dans le liquide amniotique formé essentiellement d’eau et le corps lui-même en est composé à 65 % (chez l’adulte). L’eau est l’élément vital, et les enfants apprennent rapidement à se l’approprier pour leur plus grand plaisir et émerveillement.

Même si nous ne sommes pas favorables au fameux premier bain à la naissance, il est possible que Bébé apprécie le bain. Il y a maintes façon de faire, dans un évier, dans une baignoire shantala, dans une bassine, ou encore dans une baignoire installé contre le corps de Papa ou Maman. Si Bébé se sent en confiance, si nous ne forçons pas mais lui permettons de s’accoutumer en douceur, alors ce peut être un moment très agréable. En grandissant, l’heure du bain peut se révéler un pur moment de folie joyeuse ! Si certains parents disent se battre pour que leur enfant prenne le bain, d’autres en revanche en n’imposant rien peuvent juste apprécier le plaisir que l’enfant retire de cet instant balnéo. Alors certes, la salle de bain peut être entièrement inondée, les jouets de bain éparpillés, mais le regard brillant de votre enfant ne le vaut-il pas ? Et puis rien n’empêche lorsqu’il grandit de lui demander de participer à la remise en ordre !

Idées jeux
Prendre de l’eau dans la bouche et la recracher le plus loin possible.
Faire un circuit pour des bateaux préalablement fabriqués en papier.
Tester la flottaison de nombreux objets.

Jouer avec l’eau

Il y a une kyrielle d’activités que l’on peut proposer aux enfants avec l’eau (parfois nul n’est besoin de proposer d’ailleurs). Flylady1 a imaginé un jeu intéressant pour les parents un peu dépassés par les tâches ménagères : faire participer les enfants au nettoyage des sols. On pose un linge mouillé par terre (serpillère ou autre) et on s’assoit dessus pour faire la course en glissant sur les fesses ! C’est encore plus drôle si Papa ou Maman participe évidemment !
Qui n’a jamais vu un enfant courir et sauter dans les flaques d’eau ? Tous les enfants l’ont expérimenté au moins une fois. Si on les laisse aller jusqu’au bout, ce jeu est particulièrement amusant. On peut aussi se joindre à eux, il suffit pour cela de chausser des bottes en caoutchouc et un ciré pour ne pas trop se mouiller. Retrouvez la sensation folle de l’eau qui éclabousse, et des « splash » de votre enfance !
Lorsqu’il pleut, on peut aussi voir enfants et même adultes ouvrir tout grand leur bouche pour attraper les gouttes de pluie. Tous les jeux avec l’eau génèrent souvent des fous rires, et le plaisir est d’autant plus fort qu’il est partagé.

Idées jeux
Faire la danse de la pluie pour invoquer la déesse pluie.
Choisir sa goutte sur une vitre et chacun suit la sienne. Celle qui descend le plus loin l’emporte !
Trouver la flaque la plus profonde pour éclabousser le plus loin. Ou son corollaire, éclabousser le moins loin possible !

L’eau patouille

Si clapoter dans les flaques est jouissif, l’eau tombée au sol procure bien des idées de jeux intéressantes. La boue obtenue est propice pour les éclaboussures. Vous rappelez-vous le générique de dessin animé, « Mimi cracra, l’eau elle aime ça, tant mieux si ça mouille, je fais des patouilles » ? La boue n’est pas sale, les vêtements se lavent très facilement, et il n’est pas grave de laisser son enfant jouer dans la gadoue, d’autant que celle-ci est source de nombreuses inspirations. Les enfants peuvent l’utiliser pour faire des formes, modeler des objets, créer des circuits, créer des œuvres d’art ou des aliments pour jouer à la marchande. En séchant, les objets deviennent friables, on peut aider alors en proposant d’ajouter un peu d’argile ou de glaise à sa boue. Enfin, n’oublions pas que la boue sert aussi à se grimer visage et corps tel un sioux ! Et puis, après tout, la boue est utilisée aussi en thalassothérapie et considérée comme un détoxifiant.

Idées jeux
Dans la terre devenue boueuse, créer un circuit sinueux, éventuellement avec une pente. Dans le circuit obtenu, on ajoute de l’eau, puis on peut mettre un bateau en papier sur la petite rivière.
Faire un rallye avec des petites voitures. Le circuit en s’asséchant peut devenir une piste de billes !

Il neige !

Lorsque la neige commence à tomber, on peut sentir l’excitation croître chez petits et grands, pour peu que ces derniers acceptent de laisser de côté le temps d’une journée leurs obligations pour juste profiter de la neige. Ce tapis blanc qui craque sous nos pas, ces paysages féériques, cette douceur qui nous enveloppe, tous ces sons étouffés sous la neige, autant de raisons de sortir bien emmitouflé pour en profiter. Personne ne peut oublier les batailles de boules de neige, les anges dans la neige, ou encore les parties de rallye Trophée Andros ou Monte Carlo avec les petites voitures !
Regarder la neige tomber est déjà un plaisir en soi. Là aussi on peut voir les enfants ouvrir la bouche pour recueillir les flocons sur la langue ! Neige collante, gelée ou fondue, chaque état permettra des découvertes et des jeux, le jeu étant à la base même des apprentissages. Il ne faudra ainsi pas longtemps avant de répondre à certaines questions : comment la neige se forme, pourquoi elle est blanche, pourquoi les flocons collent entre eux… La transformation de l’eau en neige ou en glace est également source de nombreuses questions, et de bien des apprentissages de notions de physique.
Certaines régions n’ont plus la chance d’avoir des hivers neigeux, aussi lorsqu’un épisode de neige se produit, sa rareté le rend d’autant plus merveilleux !

Idées jeux
L’ange des neiges : on se couche sur le dos sur une neige immaculée et on lève les bras au dessus de sa tête plusieurs fois pour créer les ailes sur l’empreinte laissée au sol.
Plus novateur et difficile : faire un igloo ! S’il est bien étanche, on peut même vérifier qu’il fait bon à l’intérieur en prenant son goûter sur une couverture ! Et bien sûr, on ne mentionne plus les sempiternelles batailles de boules de neige ou bonhommes de neige.

L’eau en été

La saison propice aux jeux d’eau est l’été. Lorsque le soleil brille intensément et que l’on a trop chaud, l’eau reste la meilleure option pour se rafraîchir. Les parcs ont souvent des pataugeoires, mais il est facile d’en improviser une pourvu que l’on ait un balcon ou un jardin. Quelques bassines, une pomme, un bandeau, des bouteilles percées et on peut se lancer dans des jeux dans le style de ceux d’Intervilles2 !
Lors de promenades, les arrosages automatiques font d’excellents brumisateurs ! Les enfants attendent que le jet revienne vers eux, ou tournent autour pour le suivre. C’est aussi souvent l’occasion de discuter autour de la nécessité d’arroser, de la pollution des nappes phréatiques ou encore du pourquoi des saisons.
Nonobstant l’attrait de l’interdit ou du « non » péremptoire, on peut comprendre pourquoi les petits sont irrésistiblement attirés par les flaques d’eau : l’eau, c’est chouette pour jouer ! Encore plus chouette si les grands lâchent prise et se mettent à jouer aussi… Allez, à la prochaine averse, on va sauter dans les flaques tous ensemble !

Idées jeux
Bataille d’eau : on prend des bouteilles en plastique, on perce le bouchon, on les remplit et on s’arrose !
On peut aussi faire une bataille de bombes à eau en remplissant des ballons de baudruche avec de l’eau et on se les lance !
Utiliser des bouteilles percées pour aller remplir un récipient à l’autre bout d’un parcours imposé. Celui qui aura perdu le moins d’eau à l’arrivée l’emporte.
Manger une pomme qui flotte sur l’eau, sans utiliser les mains évidemment ! Éventuellement les yeux bandés.


Entretien avec mon évier, Marla Cilley, Éditions l’Instant Présent (2008).
2 Émission de télévision dans laquelle deux villes s’affrontent à travers une série d’épreuves physiques et de jeux d’adresse, sur terre, dans l’eau et dans les airs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.