© Guillemette Lepelletier

Du hasard aux signes : une parole qui tombe juste, un livre qui s’ouvre sur un mot qui fait sens, des chiffres qui reviennent encore et encore, des événements qui surviennent à propos, « on en parlait justement », « ça tombe bien »... Chacun de nous a pu faire l’expérience d’une situation de ce type dans ses histoires de vie. Qu’en comprendre ?

Posons le cadre dans lequel s’inscrit ma réflexion. Parlons de deux événements (minimum), qui arrivent simultanément sans liens apparents, et qui font pourtant sens pour la personne concernée : c’est ce que le psychiatre suisse Carl Gustav Jung a nommé synchronicités. Son étude les associe à d’autres notions de psychologie analytique comme celles d’archétype et d’inconscient collectif que je ne développerai pas ici. Quelles que soient les critiques scientifiques apportées à ses réflexions, les synchronicités semblent toujours être l’objet de recherches. François Martin, ancien chercheur médaillé du CNRS en physique, en a écrit un livre1 dans lequel il dialogue et navigue entre théories scientifiques et conscience intuitive. Il explique que « Dans une synchronicité, le passé, le présent et la potentialité du futur sont réunis dans l’instant présent avec un sens qui les lie. En physique quantique, de multiples expériences montrent que le temps n’existe pas de manière fondamentale, mais qu’il émerge dans les systèmes quantiques quand on les étudie.2

Réalité et perception de la réalité

En d’autres mots, finalement, l’interprétation de ses synchronicités ne relève que de la perception de la réalité de la personne qui les vit et leur donne leur sens. Réalité déjà interrogée dans un précédent numéro de 3 où j’y soulignais que sa nature était toujours un sujet d’étude scientifique. Albert Einstein écrivait qu’elle « n’est qu’une illusion même si elle est persistante »4 ! Il y a autant de réalités que d’individus tant elle est subjective et évolutive. Chaque perception est unique, limitée par les sens et filtrée par les croyances. Ainsi, les synchronicités n’ont de sens que pour nous, qu’il s’agisse de messages, de signes, de guides... Elles nous sont donc strictement personnelles. Ce qui signifie que ce que peuvent en dire les autres autour de vous a bien moins de légitimité que ce que vous ressentez, vous. À cette interprétation strictement personnelle peut s’ajouter une conception collective qui apporte des éléments de compréhension supplémentaires : quand un insecte se manifeste encore et encore, il peut être intéressant d’aller en chercher la symbolique par exemple. L’ensemble des indications, liées à notre vie personnelle ou plus universelles, peut constituer la clé de compréhension de ce que nous sommes en train de traverser et de la voie la plus adaptée pour notre chemin de vie.

Besoin et engagement

Les synchronicités prennent sens quand elles nous poussent à passer à […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e
Grandir Autrement a accompagné mes premiers pas de maman (et ceux du papa) en 2007, la naissance de chacun de mes 4 enfants, ma vie en Turquie puis en Nouvelle-Zélande ainsi que ma naissance de Femme heureuse au service d’autrui. Educatrice spécialisée titulaire d’un master en psycho-sociologie, mon parcours est jalonné de formations en Naturopathie puis en Médecine Traditionnelle Chinoise, en développement personnel, spirituel et en mémoire cellulaire. Rédactrice depuis 2013, un temps au Conseil d’Administration, je me régale du travail effectué par l’équipe grâce à laquelle j’apprends encore et prends un réel plaisir à partager les sujets qui me tiennent à coeur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.