© Fabien Blot
Fabien Blot, du blog Famille Épanouie1, fait souvent référence dans ses posts sur les réseaux sociaux à l’alimentation. Ce domaine est devenu sa spécialité au sein de sa famille. Après de multiples recherches et remises en question, il fait à présent le constat que le sujet le plus polémique, devant l’éducation, la politique et la religion, est l’alimentation. Loin des clichés, quand il s’agit de faire à manger, c’est Fabien qui gère en cuisine, soucieux de la santé de sa femme Amélie et de ses trois enfants Arthur, 6 ans, Gaspard, 3 ans, et Constance, 21 mois.Grandir Autrement : Dès la naissance, tu t’es impliqué dans ton rôle de père et tu as décidé de te former à la parentalité, c’est bien cela ? Fabien : À la naissance de notre premier enfant, Arthur, en 2012, son bonheur est devenu la plus grande priorité de ma vie. C’est à partir de ce jour que j’ai eu le sentiment de réellement devenir adulte. Je devenais responsable d'une petite personne qui grandirait en fonction du comportement que j’aurais avec elle. Cela faisait plusieurs années que j’avais envie d’être papa. Je pensais vraiment être prêt à le devenir. Au fond, la plupart des hommes deviennent papas et ils ont tous l’air de bien s’en sortir. C’est un peu comme pour le permis de conduire. Cela demande du travail, c’est parfois difficile, il faut parfois y passer beaucoup de temps mais, au final, l’écrasante majorité des personnes l’obtient. Ça, c’est ce que je pensais avant l’arrivée d’Arthur… Mais, comme pour le permis de conduire, je me disais qu’il était important de se former. À partir du moment où le bébé sort de sa maman, notre vie bascule en une fraction de seconde. Elle bascule jusqu’à la fin de notre vie. Personne ne peut être prêt à vivre ça. On aura beau le savoir, nous prévenir, nous le répéter, il faut le vivre pour en prendre la pleine mesure. L’un des premiers cadeaux que j’ai offerts à mon épouse Amélie pour la naissance, c’est le livre L’Enfant2, de Maria Montessori.Comment en es-tu venu à l’alimentation ? Être papa est devenu la plus grande mission de ma vie. À la maison, nous avons vite adopté le cododo, l’allaitement à la demande, la motricité libre, la pédagogie Montessori ou encore la diversification alimentaire menée par l’enfant. Via l’allaitement et notre découverte des vertus du lait maternel, j’ai vite compris l’importance de l’alimentation sur notre santé et j’ai poursuivi mes recherches. Je me suis donc spécialisé dans l’alimentation saine de la famille. Je suis un ancien obèse, j’ai pesé jusqu’à 110 kilos. J’imagine que c’est pour cette raison que je voue une véritable passion à la nutrition. J’ai grandi avec une alimentation que je pourrais qualifier de bancale. Ni saine ni vraiment malsaine, mais une alimentation qui m’a rendu obèse. Un état que j’avais beaucoup de mal à assumer à l’école et qui me valait bien souvent des […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.