© Sophie Elusse
Quand on a un tout-petit qui a besoin d’un contact permanent ou presque, il peut sembler difficile de dégager du temps pour les tâches du quotidien. Et si on peut lâcher prise sur le ménage ou le rangement, il est impossible de faire l’impasse sur la cuisine : il faut bien se nourrir et nourrir sa famille ! Dans ce cas comme pour les autres tâches, le portage est un excellent allié. Et quand notre bébé grandit mais continue d’avoir le besoin de rester près de nous, il existe des astuces pour cuisiner tout en comblant son besoin d’attention.Quand notre enfant est nourrisson, il n’y a aucun doute sur le fait que la meilleure aide que nous puissions recevoir en dehors de celle de l'autre parent ou d’un proche est celle de notre écharpe de portage ou autre porte-bébé physiologique. Que le tout-petit soit réveillé, endormi et/ou en train de téter, nous pouvons à loisir couper les légumes, remuer la pâte à gâteau ou même nous lancer dans une préparation sophistiquée. Tandis que nous nous agitons, notre bébé est heureux et comblé : il est contre sa maman ou son papa, au chaud, il se sent en sécurité physique et affective. Si le portage ventral est très pratique pour permettre au bébé de téter, attention tout de même aux éventuelles projections d’huile brûlante, ou même à nos propres gestes (si nous devons couper quelque chose d’un peu dur, il faut le faire avec assurance et avec un couteau efficace pour éviter un accident au cas où le couteau ripe…). De plus, le bébé grandissant, il prend de plus en plus de place devant nous et il devient donc plus difficile de cuisiner. Ce qui ne veut pas dire que c’est impossible ! C’est tout à fait faisable, et même nécessaire pour une tétée par exemple, mais moins pratique. La cuisine avec un tout-petit est donc une bonne raison de se mettre au portage dans le dos. Cela peut faire peur à certains parents mais il suffit d’en prendre l’habitude, et si vraiment vous n’êtes pas en confiance pour un portage-dos avec l’écharpe, il est possible de vous équiper d’un porte-bébé physiologique avec lequel le passage au dos se fait très facilement. De plus, une fois le tout-petit bien installé dans le dos de sa maman ou de son papa, il est à l’abri de tout accident. Notons également que le portage sur la hanche est très pratique aussi, Bébé est sur le côté, nous avons donc plus d’amplitude pour nos gestes, et l’accès au sein se fait facilement !

Quand Bébé s’impatiente

Cependant, si le portage est fort pratique, ce n’est pas non plus magique. Si notre bébé ne dort pas, il peut s’impatienter au bout d’un moment, avoir envie que nous bougions, que son paysage change… Mais nous devons bien terminer de préparer le repas, alors comment faire ? Si notre enfant est tout petit et ne peut pas encore se […]

La suite de cet article est réservée aux abonné·e·s

Choisir une formule
d'abonnement
Je suis déjà
abonné·e

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisissez votre commentaire svp !
Saisir votre nom ici svp

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.