© Aude Gertou

Un des plaisirs de l’été et des vacances que les enfants sont les premiers à plébisciter est la possibilité de vivre dehors. Voici quelques idées d’activités faciles à mettre en place et à réaliser en extérieur afin de profiter pleinement de cette opportunité tout en s’amusant.

Jeux d’eau

Si vous n’avez pas l’occasion de partir au bord de la mer ni même d’aller à la piscine mais que vous disposez d’un petit espace en plein air1, proposez à vos enfants une grande bassine (ou une baignoire de bébé) remplie d’eau, quelques accessoires et jouets ne craignant pas l’eau et… laissez libre cours à leur imagination ! Plaisir, rigolade et rafraîchissement garantis.

Fabriquer un épouvantail

© Sophie Elusse

Vous cherchez un moyen naturel et inoffensif d’éloigner les oiseaux de vos fraisiers ? Pourquoi ne pas installer un épouvantail à proximité ? Voici une idée d’activité que les enfants accueillent généralement avec enthousiasme et que l’on peut prendre plaisir à réaliser tous ensemble en famille (même si on n’a pas de fraisiers !).
Quelques bambous plantés dans le sol (un pour le tronc, deux autres pour les jambes), un peu de fil de fer (pour les bras), de vieux vêtements et chaussures, un ballon en mousse pour la tête, sur lequel on pourra dessiner des yeux et une bouche (un bâton planté au milieu fera un joli nez végétal) et quelques accessoires : le tour est joué !

Construire une cabane

© Sophie Elusse

La construction en elle-même occupera et amusera les enfants. La cabane constituera ensuite un espace de jeu aux innombrables possibilités. Elle peut être éphémère (avec une table, des chaises ou un parasol, par exemple, comme base agrémentée d’un drap, d’un paréo ou d’une nappe) ou plus durable et résistante aux intempéries sur le modèle du tipi construit avec des branches d’arbres : attachez cinq ou six longues branches à une de leurs extrémités, posez-les à la verticale, extrémités attachées vers le haut, puis écartez-les afin de former un tipi. On peut ensuite glisser entre ces poteaux des branches souples, type tailles de haies, afin de constituer un treillage puis boucher les trous à l’aide de feuilles et de petites branches.

© Sophie Elusse

Masser bébé

Si vous aimez masser votre bébé, vous aurez sûrement beaucoup de plaisir (et lui aussi !) à réaliser ce massage en plein air (par temps chaud, évidemment). Choisissez un coin ombragé et à l’abri du vent, disposez une serviette sur l’herbe et… c’est parti pour un moment de détente accompagné du chant des oiseaux et du bourdonnement des petites bêtes ! Si vous avez la chance d’être au bord de la mer, expérimentez ce massage sur la plage : rien de tel que le sable pour épouser les formes du corps de Bébé sous la serviette et le bruit des vagues en fond sonore pour se détendre complètement.

Faire la sieste, buller

© Sophie Elusse

Hamac, chaise longue, couverture ou paréo étalé sur l’herbe, à l’ombre d’un arbre ou d’un parasol : trouvez l’installation qui vous convient et convient à vos enfants et allongez-vous avec eux le temps d’une sieste. Même sans dormir, le simple fait de fermer les yeux et de se laisser bercer par tous les petits bruits du dehors, de sentir le souffle tiède du vent sur sa peau procure instantanément bien-être et détente.

 

 


1 Un jardin, bien sûr, mais une terrasse ou un balcon peuvent tout aussi bien faire l’affaire.

 

Maman de trois enfants, j'ai vu mes convictions quant à la nécessité de prendre soin de soi, des siens et de son environnement renforcées par la maternité. Déjà utilisatrice de produits naturels et privilégiant une alimentation la plus saine possible élaborée à partir de produits bio et locaux, j'ai tout naturellement poursuivi dans cette voie en allaitant mes enfants et découvert par la même occasion que je pratiquais le maternage proximal, étant aussi une adepte du cododo et du portage intensif en écharpe. Une fois plongée dans le bain, à l'écoute des besoins de mes tout-petits, je me suis passionnée pour la bienveillance et la non-violence rapportées à l'éducation. Et cela n'a plus cessé depuis ! Quand j’ai découvert Grandir Autrement, peu après la naissance de mon premier enfant, je me suis reconnue dans bien des témoignages, je me suis sentie concernée par les thèmes abordés et j’ai aimé d'emblée la façon dont les sujets étaient traités. Enfin un magazine qui parle de ce que je vis et ressens au quotidien, me suis-je dit ! C’est donc tout naturellement que j’ai eu envie de participer à l’élaboration de ce magazine en y adjoignant ma passion pour l'écriture afin de contribuer à la diffusion de sa philosophie qui m'a si bien éclairée sur mon chemin de maman.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.